Dératisation Saint Remy les Chevreuse

UNE URGENCE ?
Nous intervenons en moins de 2 heures partout en Île de France

Les rats sont des rongeurs qui nous approchent de très près. Ils sont reconnus pour habiter dans nos villes, et surtout dans les égouts. Mais certains crèchent bien au chaud dans nos habitations et nos bâtiments. Ces hôtes nuisibles Saint Remy les Chevreuse se reproduisent le plus rapidement possible, et la cohabitation n’est pas sans risque. Le service d’un professionnel de la dératisation délogera ces squatteurs indésirables.

Certificats

Rats noirs et rats bruns.

Plusieurs espèces de rats sont connus à ce jour. Nous rencontrons le plus souvent deux types : les rats noirs et les rats bruns.

Petits rongeurs à longue queue, au museau pointu, aux yeux attentifs et aux oreilles rondes, ils crèchent pour les uns dans nos greniers, tandis que les autres préféreront l’obscurité et l’humidité de nos caves et de nos sous-sols.  

Ils vivent en colonies, constituées d’individus de la même famille.

Et la famille s’agrandit vite ! Les femelles mettent bas en moyenne à 7 petits, et ce jusqu’à 5 fois par an. Même avec une durée de vie d’un an, le nombre d’individus ne cesse de progresser.

Leur présence n’est pas sans risque.

Les rats, responsables de nombreux dégâts matériels.

Rongeurs nocturnes aux dents pointues, ils s’attaquent à de nombreux objets.

Leurs dents tranchantes sont infaillible pour les fils électriques. Des rats ont d’ailleurs déjà été reconnus à l’origine d’incendies.

Le bois est leur matériau préféré. Aussi les meubles sont-ils souvent rongés. Les menuiseries comme les portes et les fenêtres peuvent aussi être la cause de leur activité.

Les tuyaux peuvent également leur servir de terrain de jeux. Gare aux fuites et aux inondations !

Les rats se créés des terriers. Ils constituent donc aussi une potentielle menace pour les fondations.

Les rats et la nourriture.

L’accès à la nourriture est la raison la plus courante de leur présence dans nos habitats.

Si une personne ne consomme que quelques grammes de nourriture tous les jours, il en souille beaucoup plus.

Leur odorat très développé leur permet de sentir la moindre miette accessible.

Intelligents, ils communiquent entre eux via des ultrasons, et peuvent ainsi s’alerter en cas de repas ou au contraire donner l’alerte en cas de danger.

Les rats vecteurs de maladies.

Les rats sont vecteurs de maladies qu’ils donnent notamment à l’homme. Certaines d’entre elles engendrent de graves complication sur la santé. C’est le cas par exemple de la peste.

L’infection peut être transmise par plusieurs vecteurs : au contact, via leurs excréments ou par morsure.

Leur pelage est porteur de poux et de puces qui s’attaquent à l’homme et aux animaux domestiques. Leurs morsures contaminent et transmettent la maladie.

La dératisation Saint Remy les Chevreuse : prévention, hygiène et actions

Tout comme pour la désinsectisation Saint Remy les Chevreuse, appelez une société experte en dératisation Saint Remy les Chevreuse est le moyen le plus sûr et le plus efficace contre les animaux nuisibles.  

Les techniciens Saint Remy les Chevreuse intervenants sont des experts de la désinsectisation et de la dératisation, formés à l’utilisation des produits les plus efficaces et à manipuler avec précaution.

Pour être efficace, la dératisation aura deux phases complémentaires. Il s’agit en effet de se débarrasser de la colonie présente, mais aussi d’anticiper l’arrivée de nouveaux nuisibles Saint Remy les Chevreuse.

Il est indispensable d’analyser les différentes pièces des locaux à dératiser Saint Remy les Chevreuse.

L’objectif est d’examiner tous les possibles passages que peuvent emprunter les rongeurs. Le moindre petit trou est à calfeutrer.

De même, les abris potentiels où pourraient s’installer les rats Saint Remy les Chevreuse sont à examiner.

Grâce à leur oeil spécialiste, les professionnels de l’entreprise de désinsectisation Saint Remy les Chevreuse et dératisation Saint Remy les Chevreuse  un contrôle complet et minutieux.

Trouver la source d’alimentation est l’une des premières choses à mettre en œuvre. Un soin particulier doit être observé pour le rangement de la nourriture. L’utilisation de boîtes hermétiques peut être salutaire. La nourriture doit être conservée de préférence en hauteur, à distance des murs, pour ne pas faciliter son accessibilité.

Une hygiène impeccable est à entretenir. Il faudra donc astiquer tous les potentiels résidus, épluchures… qui pourraient stagner sur les plans de travail ou les sols.

De même, il est préférable de tenir les poubelles correctement fermées.

Pour se débarrasser définitivement et intégralement de la colonie indésirable, plusieurs leviers peuvent être utilisés. Les experts établissent la meilleure solution à élaborer et les matériaux à employés.

Procéder à une campagne de dératisation n’entraine pas forcément au décès des animaux. Il est possible de les attraper et de les relâcher dans des endroits où leur activité sera moins empiétée.

Plusieurs styles d’appâts existent.

Certains fonctionnent par ultrasons. C’est le mode de communication des rongeurs, inaudible pour l’homme. L’intensité et la fréquence de certains ultrasons engendrent de l’inconfort pour les rongeurs, qui s’en iront à la recherche d’un endroit plus adapté à leurs besoins.

Des pièges peuvent aussi être mis en place. Il s’agit d’attirer le rongeur. Le plus fréquent, c’est la nourriture qui officiera. Le fromage est bien connu pour être l’un des aliments préférés des rats.

Certains pièges permettent la capture du rongeur, qui pourra être remis dans un lieu plus adéquat. Certains, plus radicaux, procède au décès du rat.

Enfin, les raticides, souvent sous forme de granules imitant les grains de blé ou de riz, sont mis à disposition du rats, qui mourra suite à leurs ingurgitations. On les parle fréquemment de “mort aux rats”.

Si nécessaire, ces éléments peuvent être utilisés de manière simultanée.

Quel que soit l’outil employé, il devra être manipulé avec attention et précaution. Il sera utilisé dans le respect des normes de sécurité. Une attention particulière doit être observée dans les lieux où vivent des enfants et des animaux de maison.

La désinsectisation Saint Remy les Chevreuse, la dératisation Saint Remy les Chevreuse et la loi.

La désinsectisation Saint Remy les Chevreuse et la dératisation Saint Remy les Chevreuse sont contrôlée par la loi.

L’arrêté du 9 mai 1995 notamment, impose aux établissements en contact avec de la nourriture (fabricants, commerçants…), de mettre en place un plan de désinsectisation Saint Remy les Chevreuse et de dératisation Saint Remy les Chevreuse, pour se prémunir contre toute contamination.

Le contrevenant risque une punition financière (amende de 5ème catégorie), à laquelle peut venir s’ajouter des sanctions administratives, civiles et pénales.

En cas de prolifération excessive, les particuliers sont eux-aussi soumis à l’obligation de dératisation. (Des informations peuvent être obtenus auprès des services du département et de la mairie dont dépend l’habitation concernée).

Rongeurs

Rongeurs

Rats

Rats

Souris

Souris

Mulots

Mulots

Surmulots

Surmulots

Insectes rampants

Insectes rampants

Punaises de lit

Punaises de lit

Puces

Puces

Carfards/Blattes

Cafards/Blattes

Fourmis

Fourmis

Insectes volants

Insectes volants

Frelons

Frelons

Guêpes

Guêpes

Frelons Asiatiques

Frelons Asiatiques

Moustiques

Moustiques

FAQ: Questions fréquentes autour de dératisation Saint Remy les Chevreuse

Les rats peuvent être vraiment embêtant et peuvent présenter de gros risques. Il est important de dératiser rapidement son appartement pour éradiquer les rats. Il existe des méthodes, mais il est conseillé de faire appel à des professionnels. Faites appels à nos services.

Depuis le règlement sanitaire de 1975, la dératisation est à la charge du propriétaire. Mais attention, le locataire a toutefois l’obligation de maintenir son logement propre. Si le propriétaire constate que le locataire ne fait pas le ménage, entrepose de la nourriture, la dératisation pourra être à la charge du locataire. À noter que depuis la fin des années 80, les produits de dératisation peuvent être inclus dans des charges. Dans ce cas, le bailleur ne paiera que la main-d’œuvre et le déplacement, les produits seront à la charge du locataire. La lecture de votre contrat de location devrait vous renseigner sur ce point.

Il existe différentes réglementations qui dépendent essentiellement de votre statut : propriétaire ou locataire et de la nature du bien (Maison, appartement, immeuble, restaurant, lieux recevant du public, etc.). Il faut également prendre en compte les arrêtés municipaux, certaines municipalités imposent des règlements sanitaires ou des plans de dératisation plus ou moins restrictifs. Si vous avez le moindre doute, n’hésitez pas à contacter votre conseiller juridique (souvent inclus dans vos contrats de multirisque habitation ou professionnels), il sera vous expliquer dans quel as de figure vous êtes et quelles sont vos obligations concernant la dératisation.

Une dératisation se déroule en plusieurs étapes 1. Diagnostiquer l’infestation 2. Choisir la meilleure méthode pour dératiser 3. Estimer la durée de l’intervention ainsi que son coût 4. Dératiser 5. Contrôler Une entreprise de dératisation doit vous fournir un devis détaillé et vous donner tous les conseils nécessaires pour que la dératisation soit radical.

Le prix de la dératisation varie en fonction de la surface du lieu à traiter, du nombre de rongeurs évalués lors du diagnostic. Le tarif du service varie aussi selon que vous êtes un professionnel ou un particulier, en effet, les professionnels, surtout des secteurs de la restauration et de l’alimentation, ont des contraintes légales à respecter qui justifieront l’écart de prix.

Il existe de nombreux produits pour chasser les rats ou les exterminer. Des répulsifs naturels, des poisons ou encore des gaz. Votre dératiseur saura vous conseiller sur le produit le plus adapté à votre situation.